BRIGITTE CONSULTING | Brigitte Consulting parraine une ruche Coquelicot
4505
post-template-default,single,single-post,postid-4505,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded

Brigitte Consulting parraine une ruche Coquelicot

Brigitte Consulting parraine une ruche Coquelicot

Posted by Brigitte Consulting in Ruche Coquelicot

Janvier 2019, l’hiver est là ❄

On entre au cœur de l’hiver avec des températures régulièrement négatives, des précipitations donnant lieu à de gros flocons qui viennent couvrir le sol d’un manteau blanc. En général, Janvier est un mois plutôt calme sur les ruchers et seuls quelques paramètres sont à surveiller.

L’humidité

Elle est à craindre plus que le froid pour les abeilles. Des parois mouillées facilitent les transferts thermiques avec l’extérieur et diminuent ainsi le pouvoir isolant du bois. Lors de notre visite de Coquelicot nous avons enlevé l’eau qui stagnait sur la plaque d’hivernage sous le plancher grillagé. Nous vérifions aussi que la neige ne s’accumule pas en quantité trop importante devant l’entrée. Quand elle est fraîche, elle laisse encore passer l’air, mais plus elle se transforme en glace et plus elle est imperméable. Une telle situation amènerait la colonie à manquer d’oxygène.

Quid des provisions ?

Décembre fut doux, les abeilles ont maintenu un couvain important et les réserves ont ainsi diminué de 6% en moyenne. Les abeilles de Coquelicot ont consommé 1,3 kg de provisions.

Les réserves sont encore suffisantes et il n’est pas nécessaire de les compléter.

Les signes de la reprise

Bientôt, nous verrons les premières pelotes de pollen bravement rapportées par les abeilles les plus téméraires. Ce pollen de noisetier accompagnera la reprise de la ponte de la reine et lancera la nouvelle saison 🐝 🌺

En attendant les beaux jours, les abeilles s’apprêtent à affronter une semaine hivernale avec d’importantes chutes de neige ☃️

31 Jan 2019