BRIGITTE CONSULTING | C’est le retour des beaux jours, Coquelicot se réveille
4530
post-template-default,single,single-post,postid-4530,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded

C’est le retour des beaux jours, Coquelicot se réveille

C’est le retour des beaux jours, Coquelicot se réveille

Posted by Brigitte Consulting in Ruche Coquelicot

Il a fait beau et chaud début mars et les abeilles s’en sont donné à cœur joie ! On a évidemment profité de l’euphorie pour effectuer la traditionnelle visite de printemps. Préparez-vous au décollage, on vous explique tout ça.

Qu’est-ce que la visite de printemps ?

C’est une inspection clé pour l’apiculteur, la première réalisable suite à l’hiver. Elle lui permet de remettre le nez au milieu de milliers butineuses et d’évaluer leur capacité à produire du miel pour la saison qui se profile. Avec une température extérieure supérieure à 15 degrés, du soleil, peu de vent, les conditions étaient réunies pour ouvrir Coquelicot . On est alors attentif au comportement des abeilles à l’ouverture, à l’aspect des cadres et aux provisions restantes, à la qualité et quantité du couvain, et enfin à la reine.

Bilan de la visite

L’élevage des abeilles (couvain) a repris et les réserves de miel diminuent de plus en plus vite. Le poids est donc tombé à 27,7 kg. Il reste suffisamment de provisions, mais le couvain n’est pas encore très étendu et on aurait aimé voir plus d’œufs.

Coquelicot poursuit son développement. La population va augmenter dans les jours à venir et ces jeunes abeilles joueront le rôle d’architecte d’intérieur pour finaliser la construction des 10 cadres dans lesquels la reine doit pondre. Une fois que ce sera fait, on ajoutera une hausse (compartiment supérieur) pour leur donner de la place et y stocker du miel.

08 Avr 2019